9/11/20124e étape : appliquer les remèdes

4e étape : appliquer les remèdes

La liste de vos préoccupations a été établie et le                        "secteur concerné" de la maison
a été déterminé, il vous reste à appliquer les remèdes, c’est à dire, remettre en circulation
l'énergie qui a été bloquée dans votre habitation.
Voici mon premier conseil : commencez par vous occuper de la pièce concernée et
seulement de celle-là. Il sera bien temps d'entamer les investigations dans les autres
parties de la maison un autre jour. Pourquoi ? Parce que vous avez établi une priorité
parmi les problèmes à résoudre. Et, en général, quand le premier se débloque, la suite se
libère. Mais surtout, ne vous mettez pas la pression en voulant absolument tout reprendre
de A à Z, le Feng Shui se pratique dans le calme. Ne commencez que le jour où vous
vous sentirez prêt, vous en apprécierez d'autant plus les effets.
Alors on se relaxe et on observe. La pièce mise en cause dans votre problématique
doit être regardée d'un oeil neuf. Ce n'est pas toujours facile, car vous êtes
émotionnellement impliqué dans votre habitation. Prenez du recul et observez comme le
ferait un visiteur venant de l'extérieur.
En fonction de la partie de la maison qui est impliquée, voici pièce par pièce, les
solutions à apporter :
S'il s'agit de la chambre principale (c'est-à-dire celle des parents) :
Vérifiez que n'y soient pas entreposés les éléments suivants :
Les livres et les ordinateurs (ce n'est pas un bureau), le linge à repasser (ce n'est
pas la buanderie), les jouets du petit dernier (ce n'est pas SA chambre), les sacs de
voyage et le matériel de camping (ce n'est pas un grenier), bref tout ce qui n'a pas lieu de
figurer dans une chambre à coucher.
Dans le cas d'un studio, il est impératif de faire en sorte que la vision que l'on a une
fois allongé, n'aille pas se perdre sur la vaisselle sale ou sur le linge à laver. Un minimum
d'ordre et de tri peut faire gagner de la place et vous laisser un champ visuel plus
harmonieux.
Certaines personnes mettent dans leur chambre un autel ou des représentations
spirituelles, je reprendrai une phrase d'un moine bouddhiste «Pourquoi les divinités
devraient-elles assister aux joutes amoureuses des hommes ?». Donc, par respect
envers sa foi et sa religion, il est préférable d'établir un autel dans un lieu plus approprié.
Et pour les personnes célibataires, à moins qu'elles ne souhaitent mener une vie
monastique, il serait préférable d'ôter tout symbole qui les amènerait à continuer une vie
solitaire, et celui-ci en fait partie.
Ensuite, explorez les abords de la tête de lit. Il devrait y avoir simplement une table
de chevet avec une lampe, un réveil (mécanique ou à piles) et le livre qui est en cours de
lecture. C'est tout. Éloignez de la tête (minimum 2 mètres de distance) le téléphone
portable ou fixe, la chaîne Hi-Fi et la télé. Les ondes électromagnétiques qui émanent des
appareils électriques perturbent le sommeil et provoquent, sur le long terme, des
problèmes de santé. Évitez aussi de faire passer un fil électrique sous votre lit, car
l'électricité y circule toujours même quand les interrupteurs sont en position OFF.
En résumé, retrouvez l'usage de votre chambre conjugale, ce doit être un lieu de
repos et d'intimité (ajoutez des voilages aux fenêtres s'il n’y en a pas) où la quiétude doit
régner (maintenez la porte de ce lieu fermée aussi souvent que possible).
Les images qui sont dans votre chambre représentent votre
vision du couple dans votre famille. Y a-t-il des photos de vous en
solitaire ou uniquement celles des enfants ? Le tableau qui est audessus
de la tête de lit vous inspire-t-il solitude et tristesse ?
Symboliquement, l'harmonie du couple doit être
représentée en priorité dans cet espace. C'est d'autant plus
important si la problématique à résoudre concerne votre vie
conjugale. Retirez les photos de famille et les représentations
solitaires ainsi que des photos trop anciennes (+ de 4 ans). Les
images représentant le couple, soit par le nombre des sujets (2
animaux identiques par exemple) soit par les couleurs (tendres et
pastel, aux murs comme pour les draps), favorisent l'humeur
tendre du couple, ou les rencontres amoureuses pour les
personnes seules.
Évitez les représentations aquatiques (dauphins, mer, coquillages, fontaine) qui
elles, accentuent les romances au détriment des relations stables. Dans le cas où la
problématique ne concerne pas le couple ou les relations, le fait de rendre à cette
chambre sa véritable fonction va donner un nouvel élan vital, l'énergie va se renouveler
et, en termes de qualité de vie, cela se traduira par un meilleur sommeil et une quiétude
retrouvée.
Si la zone qui est à travailler se trouve être la cuisine,
Effectuez le même relevé que pour la chambre. Contrôlez que les outils et le
matériel de peinture une fois utilisés réintègrent bien le garage ou la cave, que les
placards contiennent uniquement des ustensiles employés très régulièrement (les «videgreniers
» peuvent vous aider à vous débarrasser du matériel qui n'est plus utilisé), et que
la lumière est suffisante pour éclairer le plan de travail et la table destinée aux repas.
Les couteaux et objets tranchants doivent être rangés après usage dans un tiroir,
car, en plus d'empêcher que les enfants ne viennent les toucher, cela évite de « couper »
l'énergie. En maintenant la cuisine propre, vous évitez aussi les stagnations énergétiques.
Vous préparez votre nourriture dans cet espace et l'alimentation est un apport énergétique
important. Le calme d'un repas permet une meilleure digestion et donc une meilleure
récupération.
Dans le cas où la problématique concerne la santé, vous sentirez rapidement la
différence. Pour les problèmes financiers, vérifiez bien que les robinets ne fuient pas, car
cela symbolise une perte non contrôlée.
La salle de bain
Elle ne doit pas servir à stocker l'outillage ou la cage du hamster. Dans l'ensemble,
il faut veiller à ce que chaque pièce soit dégagée de ce qui ne la concerne pas. Les jouets
de bain doivent être rangés dans des paniers et les serviettes étendues pour le séchage,
et l'aération de cette pièce doit être faite au maximum de ses possibilités (y installer une
ventilation électrique en cas d'absence de fenêtre). Évitez d'y mettre un réveil ou une radio
: le temps du bain est un moment de détente et de retour sur soi. Comme dans la cuisine,
il faut veiller au bon fonctionnement des robinets pour éviter la perte de l'énergie vitale
(santé et finances).
 
Dans le cas où la zone à travailler en priorité se trouverait être un placard, un
cagibi ou un garage, le mot d'ordre est : GRAND NETTOYAGE DE PRINTEMPS.
Cela va être le moment, pour vous, de trier ce qui est
emmagasiné dans ce local et de vous débarrasser (définitivement)
de ce qui ne vous sert plus. Je vous donne une piste pour le tri
(c'est valable pour le linge, les vêtements, les bijoux, les livres et
CD, les outils de jardin et de bricolage, les jouets...) Tout ce qui n'a
pas servi depuis au moins 1 an peut disparaître de chez vous. En
effet, si l'on considère les saisons et les modes, ce qui ne vous a
pas manqué durant cette année, ne vous manquera pas non plus
l'année prochaine et c'est valable pour tout, je le répète !
Dernière chose à appliquer pour que l'effet « énergie en
stagnation» des placards soit contrecarré : un miroir. Sa fonction
est, dans ce cas, d'empêcher que l'énergie vienne s'accumuler
dans cet espace peu ventilé. En mettant un miroir sur la façade extérieure de la porte du
placard (ou de la porte d'accès au garage) et à la hauteur des principaux habitants (de
façon que chacun puisse s'y voir), l'énergie sera redirigée vers l'ensemble de l'habitation.
On évitera ainsi les problèmes de marasme énergétique. Entre le nettoyage de printemps
et la pose du miroir, l'effet sera immédiat. La circulation deviendra fluide et éclaircira
notablement la maison. Quant à la problématique liée à cette zone, j'ai vu des personnes
retrouver du travail dans les 24 heures qui ont suivi le grand nettoyage. Et même si au
bout de 2 jours, vous ne voyez pas votre situation s'améliorer, c'est qu’elle en prend le
chemin. Pensez à tout ce temps où l'énergie a été bloquée ...
Le point sensible de la maison : les toilettes.
Si la zone concernée par votre problématique numéro un se situe en ce lieu, il
faudra impérativement y appliquer la méthode du miroir.
D'après les Chinois, l'énergie se retrouve rapidement évacuée par cet endroit. En
posant un miroir sur la porte des toilettes (sur le côté extérieur/couloir de la porte et à
hauteur du visage) vous renverrez l'énergie dans la maison au lieu de la laisser filer par le
trou des... car c'est ainsi que s’en va l'énergie vitale.
Dans le cas où la zone Prospérité est concernée par cet endroit, il doit y avoir
d’importants problèmes financiers dans la maison : l'argent y entre, mais en ressort
aussitôt.
Cela peut aussi concerner l'état de santé des habitants, par le manque de
dynamisme et la fatigue qui s'installent.
Lorsque les toilettes se situent au centre de la maison (ou dans la zone prospérité)
et que l'on ne peut pas les changer de place, ni les condamner pour en utiliser d'autres
ailleurs, il faut absolument les rendre les plus neutres possible. L’astuce consiste à poser
un miroir sur la porte, côté extérieur bien sûr. À l'intérieur des toilettes, utilisez une
peinture neutre de type blanc cassé (on évite le rose qui symbolise l'amour que l'on envoie
dans le trou des...), pas de photos de vacances (que l'on envoie dans le trou des...) ni de
photos de famille, encore moins les représentations de ses rêves et de ses aspirations, le
mieux et de ne rien y mettre si ce n'est l'essentiel dans une totale neutralité. Encore un
dernier point, maintenez la porte des toilettes fermée ainsi que le couvercle abaissé en
permanence. Toutes les modifications précédentes n'auront servi à rien si, toute grande 
ouverte, la bouche des canalisations est accessible !
Si c'est l'entrée principale de la maison qui est concernée par le secteur qui
vous préoccupe :
Examinez ce lieu en vous postant sur le seuil comme si vous entriez chez vous.
Regardez tous les objets qui sont là, sur les murs et au sol. Mais surtout quelle est la
première chose que vous voyez en entrant ?
Cette première vision que vous avez de votre intérieur a un impact.
Inconsciemment, cette image est enregistrée et chaque fois que vous franchissez cette
porte, vous imprimez cette image. Si elle est positive et qu'elle vous met de bonne
humeur, ne changez rien. Mais si au contraire, elle met en avant ce que vous n'aimez pas,
alors faites quelque chose. Sont-ce les chaussures d'hiver que vous n'avez pas pris soin
de ranger pendant l'été, le parapluie cassé qu'il faut réparer, les poubelles qu'il faut sortir,
la lettre de rappel des impôts ou la photo de la belle-soeur dont vous ne supportez plus les
remarques au téléphone ?
En éliminant les aspects désagréables de cette entrée, vous enlevez les obstacles
qui empêchent l'énergie d'entrer calmement dans votre habitation. Retirez les photos de
ceux avec qui vous n'avez plus d'atomes crochus ou dont la disparition vous fait de la
peine, enlevez les objets cassés et délabrés qui vous donnent l'impression de ne pas avoir
le temps de vous occuper de tout et ôtez les sacs-poubelle de votre entrée pour ne plus
JAMAIS les y remettre (promis !).
Mettez de la lumière et des couleurs gaies, des images positives et évitez tout
miroir (ce serait dommage de renvoyer l'énergie qui essaie d'y entrer). Ainsi, votre maison
attirera une énergie lumineuse et positive qui se déversera dans votre vie.

 


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site